Catégorie : Acquisition clients

La fiche produit parfaite : en 12 points !

12 points pour concevoir une fiche produit qui convertit

L’acquisition, l’acquisition, l’acquisition. C’est tellement important, que nous faisons de l’acquisition sans penser à la suite.

Or, l’endroit le plus important de notre site, et ça va vous surprendre, c’est notre fiche produit. Et avoir une fiche produit qui convertit ses visiteurs en clients, c’est quand même mieux 😉

Petit apparté, cet article existe aussi en vidéo

Si notre visiteur est convaincu que notre produit répond à ses besoins, il sera le premier à passer commande. Cela est vrai, même s’il doit passer par dessus quelques problèmes techniques ET même si le design de notre site laisse à désirer.

Car non, la fiche produit parfaite n’est pas le résultat d’un design parfait avec :

La psychologie des avis clients

Les avis de consommateurs sont partout.
TripAdvisor, à lui seul, comptabilise 385 millions d’avis. Si l’on écrivait ces avis sur des Post-its, cela représenterait une pile haute de 38 500 mètres.
C’est quatre fois plus haut que le mont Everest.

Et ce ne sont que les avis sur TripAdvisor. Ajoutez à cela les avis d’autres sites (Amazon, Yelp, Walmart…) cela ferait vraiment beaucoup.

Malgré tant d’avis, il existe très peu de guides sur le sujet.

Par exemple :

  • Quels avis sont les plus convaincants ?
  • Comment gérer les avis négatifs ?
  • Comment rédiger de meilleurs avis ?

Pour répondre à ces questions, j’ai fait des recherches sur Google Scholar. J’ai parcouru 202 études académiques prenant en compte plus de 12 millions d’avis :

Il y avait beaucoup d’informations. Mais j’ai rassemblé les résultats les plus pertinents dans cet article.

Espionnez vos concurrents la fausse bonne idée

Dans cet article, je vous explique pourquoi il NE faut PAS regarder ce que font vos concurrents.

 

“Si j’étais capable de connaître les faits et gestes de mes concurrents, ce serait génial. J’aurai toujours une longueur d’avance.”

 

FAUX.

 

Regarder ce que font les concurrents nous pousse uniquement à recopier leurs actions. Toutes leurs actions. Les bonnes comme les mauvaises. Et cela ne nous apporte rien.

 

Pourquoi ?

Calculer son coût d’acquisition client max ? La formule de calcul en 5 étapes.


Combien vaut un client pour votre entreprise ?

Et combien peut-on se permettre de payer pour acquérir un nouveau client ?

Ce sont des questions simples, mais importantes.

Dans ce post, je vais partager un processus simple, en cinq étapes, pour déterminer EXACTEMENT combien dépenser pour acquérir des nouveaux clients, de façon rentable.

C’est ce qu’on appelle votre coût d’acquisition client.

Connaître son coût d’acquisition client aide à répondre à des questions comme “Quel est le bon coût par clic (CPC) à payer ?”

Avant de me lancer dans le processus en cinq étapes, voici une remarque importante.

Marketing de contenu : générer des leads et des ventes à toutes les étapes du tunnel

Marketing de contenu

Écouter également la version podcast de cet article :

Dans le marketing de contenu, l’objectif est de créer un contenu parfait !

C’est possible si vous comprenez comment le contenu s’intègre dans votre stratégie globale de marketing numérique.

Votre marketing de contenu ne sert pas uniquement à attirer des prospects, mais aussi à stimuler les ventes et la croissance de votre entreprise.

Article de blog : 5 types de posts pour booster votre conversion

article de blog 5 types d articles de blog

Quand on pense article de blog, on imagine rapidement un long texte à rédiger. Pourtant il existe de nombreux types d’articles de blog permettant de créer de la valeur pour vos visiteurs et de varier le contenu que vous présentez.

SOMMAIRE

# 5 types d’articles de blog facile à créer

  1. Listicle
  2. Content Aggregator
  3. How To
  4. Crowdsourced Post
  5. Emdeb Reactor

# Pourquoi varier les types d’articles ?

5 types d’articles de blog facile à créer

1. Listicle

Un article de blog de type Listicle rassemble des éléments sous forme de liste. C’est exactement ce qui est réalisé dans cet article.

Cela vous oblige à lister des éléments que vous connaissez et à argumenter sur chacun d’eux. Il est nécessaire d’argumenter chaque point.

Quels outils SEO pour l’ecommerce : SemRush, Ahrefs, SpyFu, Majestic, Moz… ?

Votre site peut grandir ou s’effondrer en fonction de l’optimisation SEO que vous apportez à votre business.

Imaginez que vous montiez un nouveau business en ligne. Vous avez une idée incroyable, vos employés apportent un service client exceptionnel, vos colis arrivent en avance chez vos clients. Cela parait être un excellent début, n’est-ce pas ?

Un problème reste en suspend : votre référencement. Cette entreprise hypothétique, que nous venons de décrire peut disparaitre à tout moment et se faire remplacer par une société apportant un service moindre et vendant des produits de moins bonne qualité que les vôtres.

Comment ? Simplement grâce aux différentes méthodes de référencement. Avec une analyse fine des mots-clés permettant de toucher la bonne audience, la création de publicité ciblées et la maîtrise de la compréhension client, cette entreprise concurrente peut vous prendre de grandes et faire écrouler votre business.

Alors, que faire pour que vous aussi vous optimisiez votre référencement ?

De nos jours, vous n’avez pas besoin d’être un expert absolu en marketing et en SEO pour comprendre ce qui fonctionne. Des outils existent et vous accompagnent dans votre croissance.

Nous allons passer en revue 5 outils SEO spécifiques pour le e-commerce qui vont vous aider à comprendre le fonctionnement de Google. Ces solutions, grâce à des rapports simples, visuels et faciles à comprendre, vous aideront à prendre les bonnes décisions via des chiffres clés réels et non des suppositions.

Voici les 5 outils que nous allons passer en revue :

Tous les services cités précédemment donnent d’excellentes informations concernant le SEO de votre site. Notre étude est principalement portée sur les besoins e-commerce. Ces informations peuvent aussi bien s’appliquer à d’autres types de business.

L’email marketing, facteur de conversion ++

D’après vous, quel est le canal qui convertit le plus de visiteurs en clients : l’email marketing ou les publicités sociales ?

Oui, c’est bien l’email marketing, lorsqu’il est bien utilisé. Nous allons voir quelles sont les bonnes pratiques dans ce domaine pour augmenter votre conversion grâce aux mails.

 

Pourquoi l’email marketing plutôt que la publicité sociale ?

Permettez-moi de vous poser une question : quand était la dernière fois que vous avez acheté un produit via un tweet ou une publicité Instagram ? Probablement jamais !

Le taux de conversion de l’email marketing est toujours bien plus élevé que les autres canaux marketing en ligne, tel que les médias sociaux ou la publicité payante.

Dans votre rôle de e-commerçant, il est important de comprendre les tenants et les aboutissants des newsletters. Dans cet article, j’espère vous apporter quelques réponses concernant la meilleure solution pour convertir un prospect en client récurrent grâce à ses informations de contact.

 

Le président Barack Obama

Prenons un exemple simple, le président Barack Obama. En 2012, son équipe de campagne a utilisé l’email marketing pour lever des fonds. Ils ont rassemblé 690 millions de dollars de donation. Plus de 4 millions et demi de personnes ont fait une donation pour un montant moyen de 53 dollars.

C’est ce qui s’appelle une belle campagne !

E-commerce : de 3 000 à 30 000 € de CA pour votre boutique

Votre boutique en ligne produit un chiffre d’affaires inférieur à 30 000 € par mois. Voici quelques actions à mettre en place pour la faire progresser de manière spectaculaire. Nous allons passer en revue 7 canaux d’acquisition à tester pour faire progresser votre trafic.

Cet article fait partie d’une série de trois posts qui seront publiés sur ce Blog Ecommerce. Si ce n’est pas déjà le cas, je vous invite à découvrir le 1er article à destination des e-commerçants réalisant entre 100 et 3 000 € par mois.

Pour accélérer votre croissance, vous devez trouver de nouvelles sources pour faire venir un maximum de personnes sur votre site.

Une fois sur votre boutique, il faut s’assurer que ces visiteurs correspondent à votre client type et qu’ilspassent commandeVoici 7 canaux à tester absolument. Pour chacun, vous devez mener un test. Il faut fixer un objectif et mesurer le retour sur investissement. Un test, c’est 6 mois grand maximum. Au bout de cette période, vous devez être capable de prendre une décision et de répondre aux 4 questions suivantes :

  • Quel est le coût d’acquisition d’un client à travers ce canal ?
  • Quel est le coût de revient de ce canal ?
  • Combien de clients sont disponibles dans le canal ?
  • Est-ce que les personnes qui passent commande correspondent à mon client type ?

La dernière question est importante, cibler les mauvaises personnes crée de la frustration, la frustration crée des mauvais commentaires, les mauvais commentaires bloquent les ventes… Chaque test ne doit pas vous coûter plus de 500 € à 1 000 € par mois.

Effectuez plusieurs tests en même temps.