Catégorie : Acquisition clients

La fiche produit parfaite : en 12 points !

12 points pour concevoir une fiche produit parfaite

L’acquisition, l’acquisition, l’acquisition. C’est tellement important, que nous faisons de l’acquisition sans penser à la suite.

Or, l’endroit le plus important de notre site, et ça va vous surprendre, c’est notre fiche produit.

Car si notre visiteur est convaincu que notre produit répond à ses besoins, il sera le premier à passer commande, même s’il doit passer par dessus quelques problèmes techniques, même si le design de notre site laisse à désirer.

Car non, la fiche produit parfaite n’est pas le résultat d’un design parfait avec :

  • Un bouton ajouter au panier en vert en bas à droite de l’écran (en plus ça ne veut rien dire)
  • Une image carrée de 200x200px entouré d’un liseré gris foncé.
  • etc.

La fiche produit parfaite se retrouve sur des sites ayant des designs complètement différents. Ce qui est important, ce sont les éléments qui compose cette fiche. Et c’est ce que nous allons voir dans cette article.

12 éléments à avoir absolument sur votre fiche produit

Autant le dire tout de suite, si nous n’avons pas ces 12 éléments en place, nous perdons de l’argent. Clairement, nous faisons venir du trafic sur une fiche produit incomplète ou qui ne maximise pas notre revenu. Nos visiteurs ne sont pas complètement comblés et, ils partent chercher des informations ailleurs ou achète un seul produit.

Or, contrairement aux idées reçues, un visiteur qui abandonne un site de e-commerce ne part pas directement chez le concurrent.

Mais alors, quel est son parcour ?

Lorsqu’un visiteur voit un produit qui lui plaît, souvent, il part :

  1. Il va d’abord voir des sites de comparaison de produits (comme lesnumeriques.com par exemple).
  2. Puis ils visitent Youtube.
  3. Enfin ils visualisent des publicités pour le produit qu’ils recherchent et finissent chez un concurrent. Les publicités proviennent souvent de places de marché ou de comparateurs de prix.

Mais alors, pourquoi ont-ils ce comportement ?

Si on comprend ce qui les poussent à partir, on peut les aider en répondant à leurs questions en amont !

Pour les aider, nous devons avoir ces 12 éléments.

#1. Les images

Il faut avoir des images produits d’excellente qualité. Il faut en avoir plusieurs car le visiteur veut le voir sous différents angles. Le produit doit également être montré en action.

Des images de bonne qualité chez Myparquet.com

#2. Zoom

Les images doivent être zoomable, d’où la bonne qualité ! Cette fonctionnalité peut-être proposée sous différents formats (survol de la souris, clic, etc.)

Images zoomables chez Maison-et-Beaute.fr

#3. La description

La description du produit est primordiale pour répondre aux interrogations du visiteur :

  • Ce produit correspond-il à ses besoins techniques ?
  • Sa taille est-elle correcte ?
  • Les garanties proposées sont-elles convenables ?

Il est nécessaire d’inclure toutes les informations connue sur le produit. TOUT !

Cela paraît fastidieux mais c’est important. Très important.

Bien mettre en évidence le contenu de la boite, les fonctionnalités, la garantie, les différents cas d’utilisation existants, etc. Ne pas lésiner sur cette partie.

Ce qui fonctionne, c’est de varier les formats des paragraphes (texte brut, gras, bullet point, tableaux) pour aider le visiteur à lire toutes les informations.

Les titres en grands et des éléments du type avantages/fonctionnalités sous forme de bullet point sont à privilégier :

  • Avantage 1
  • Avantage 2
  • Avantage 3.
Une description produit complète chez Delormdesign.com

#4. La livraison et les retours

Régulièrement, les visiteurs repartent sur la FAQ du site ou autre zone avec des informations génériques. Nous pouvons voir cela grâce aux replays des vidéos prises par Hotjar.

Mettre en évidence le processus de livraison via un onglet ou une zone spécifique sur toutes vos fiches produit est primordial. Si votre transporteur livre en 24h mais que nous mettons 24h pour faire le colis, cela doit apparaître en gros !

L’avantage de cette partie, c’est qu’elle est rapide à mettre en place car commune à toutes nos fiches produits.

Processus de livraison complet disponible sur le fiche produit de Oppermann.fr

#5. Des vidéos de vente

Il est important de montrer le produit en action. Cela peut se faire via une vidéo que nous réalisons en interne.

Mais avant de perdre trop de temps sur cette partie, nous pouvons contacter nos fournisseurs. Ils proposent souvent des vidéos, mais ne communiquent pas dessus. Regardez également si la presse n’a pas déjà publié une vidéo montrant du produit.

Vidéo du fournisseur Philips AVENT sur une fiche produit du site Aubert.com
Vidéo réalisée en interne chez Asos.fr

IMPORTANT. La vidéo, c’est le point le plus important de la fiche produit, c’est pourquoi ce point 5 est à compléter avec le point 9.

#6. Le bouton ajouter au panier

Le seul point vraiment important concernant ce bouton, c’est qu’il doit être au dessus de la ligne de flottaison : version ordinateur ET tablette.

Bouton “Commander” au dessus de la ligne de flottaison Bysmaquillage.fr – Desktop
Bouton “Commander” au dessus de la ligne de flottaison Bysmaquillage.fr – Tablette

#7. Avantages de notre boutique

Sur chaque fiche produit, il faut afficher les avantages de notre boutique :

  • Meilleur prix du web
  • Qualité irréprochable
  • Livraison gratuite
  • Retours gratuits
  • etc.

Pour maximiser l’effet, mettre ces éléments sous la forme de petites images à afficher sous le bouton ajouter au panier.

#8. Avis clients

Une des principales (si ce n’est la principale) raison pour laquelle un visiteur quitte un site après avoir vu un produit intéressant, c’est qu’il recherche des avis sur le produit.

Malheureusement, nôtre avis n’est pas suffisant ! C’est là que les systèmes d’avis clients entrent en jeu. Ils nous permettent de collecter des avis rédigés par des personnes tierces ayant eu en main le produit.

Avis clients sur une fiche produit du site Francefleurs.com

C’est également dans cette section que nous pouvons rédiger une FAQ. Rassemblez les questions les plus fréquentes et répondez-y dans votre FAQ.

#9. Avis clients en vidéo : l’élément phare de 2019.

C’est l’élément phare du e-commerce en ce moment : la vidéo de témoignage de nos clients.

Pourquoi est-ce si populaire ? Car cela donne une telle crédibilité à notre site et à notre produit que les ventes progressent dès qu’une vidéo est disponible.

S’il ne devait y avoir qu’un seul élément à garder sur les 12, je choisirais celui-ci sans hésiter.

Pourquoi ?

Parce que nos clients passent en revus les autres éléments importants dans leurs vidéos :

  1. Ils parlent des avantages du produit ;
  2. Ils montrent le produit sous tous les angles ;
  3. Ils décrivent comment ils utilisent le produit ;
  4. Ils donnent leurs avis ;
  5. Ils incitent les visiteurs à passer commande en recommandant votre produit
  6. etc.

Il n’y a pas mieux !

En France, il existe une excellente solution (la meilleure) pour nous aider à collecter des avis clients en vidéo : AvisVideo.io.

Page d’accueil de la solution Avisvideo.io

À essayer absolument. Vous ne payez que si la solution arrive à collecter des vidéos. Aucun risque à tester.

#10. Les images sociales

Les images sociales sont celles que nos clients publient sur les réseaux avec notre produit en main. Vous avez deux choix pour en obtenir :

  1. Regardez régulièrement les différents réseaux à la recherche de personnes ayant publiée une photo. Utilisez les hastag pour vous aider.
  2. Incitez votre client à publier des photos sur Instagram avec un hastag spécifique ! (C’est le réseau le plus simple pour récupérer et afficher automatiquement la photo sur votre fiche produit)
Images récoltées par le site Boombycindyjoseph.com

#11. Cross Sells || Déjà vue || Upsell

Le must, c’est de proposer une zone “Vous aimerez aussi” proposant d’autres produits similaires. Cela permet aux clients au budget plus serré de visualiser des produits plus proche de leurs portefeuilles, et aux clients plus aisés de monter en gamme.

Une zone “Produits déjà vues” est également importante pour permettre aux visiteurs de se retrouver durant leur navigation.

Et le top du top, mieux que le must 😉 c’est la zone de up-sell. Il faut proposer des produits complémentaires au produit actuellement visualisé. Dans le GIF ci-dessous, il s’agit de la partie “Achetez le look”. Exemple à retrouver sur le site de Asos.

Zone de Cross-sell, up-sell et déjà vu de chez Asos.fr

#12. Navigation

Surtout, surtout, surtout, ne mettez pas de bandeau de navigation sur la droite ou sur la gauche de votre fiche produit.

Laissez uniquement votre menu horizontal du haut. La navigation gauche est utile pour trier les produits dans les catégories, pour mettre en avant des offres, etc. Mais un client qui est sur une fiche produit doit rester focaliser sur celui-ci.

Fiche produit Asos.fr, pas de navigation à droite ou à gauche

Conclusion

Nous venons de passer en revu les 12 éléments indispensables pour rendre une fiche produit parfaite.

Cette analyse est basée sur les résultats des agences DigitalMarketer et SmartMarketer basée aux Etats-Unis, de Ezra Firestone, fondateur de Zipify et de nombreuses boutiques à succès, complété par l’expérience de Thibault Bonnefoy, 8 ans d’expériences dans le e-commerce.

Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous ! Thibault@growthfamily.com.

La psychologie des avis clients

Les avis de consommateurs sont partout.
TripAdvisor, à lui seul, comptabilise 385 millions d’avis. Si l’on écrivait ces avis sur des Post-its, cela représenterait une pile haute de 38 500 mètres.
C’est quatre fois plus haut que le mont Everest.

Et ce ne sont que les avis sur TripAdvisor. Ajoutez à cela les avis d’autres sites (Amazon, Yelp, Walmart…) cela ferait vraiment beaucoup.

Malgré tant d’avis, il existe très peu de guides sur le sujet.

Par exemple :

  • Quels avis sont les plus convaincants ?
  • Comment gérer les avis négatifs ?
  • Comment rédiger de meilleurs avis ?

Pour répondre à ces questions, j’ai fait des recherches sur Google Scholar. J’ai parcouru 202 études académiques prenant en compte plus de 12 millions d’avis :

Il y avait beaucoup d’informations. Mais j’ai rassemblé les résultats les plus pertinents dans cet article.

Espionnez vos concurrents la fausse bonne idée

Dans cet article, je vous explique pourquoi il NE faut PAS regarder ce que font vos concurrents.

 

“Si j’étais capable de connaître les faits et gestes de mes concurrents, ce serait génial. J’aurai toujours une longueur d’avance.”

 

FAUX.

 

Regarder ce que font les concurrents nous pousse uniquement à recopier leurs actions. Toutes leurs actions. Les bonnes comme les mauvaises. Et cela ne nous apporte rien.

 

Pourquoi ?

Calculer son coût d’acquisition client max ? La formule de calcul en 5 étapes.


Combien vaut un client pour votre entreprise ?

Et combien peut-on se permettre de payer pour acquérir un nouveau client ?

Ce sont des questions simples, mais importantes.

Dans ce post, je vais partager un processus simple, en cinq étapes, pour déterminer EXACTEMENT combien dépenser pour acquérir des nouveaux clients, de façon rentable.

C’est ce qu’on appelle votre coût d’acquisition client.

Connaître son coût d’acquisition client aide à répondre à des questions comme “Quel est le bon coût par clic (CPC) à payer ?”

Avant de me lancer dans le processus en cinq étapes, voici une remarque importante.

Marketing de contenu : générer des leads et des ventes à toutes les étapes du tunnel

Marketing de contenu

Écouter également la version podcast de cet article :

Dans le marketing de contenu, l’objectif est de créer un contenu parfait !

C’est possible si vous comprenez comment le contenu s’intègre dans votre stratégie globale de marketing numérique.

Votre marketing de contenu ne sert pas uniquement à attirer des prospects, mais aussi à stimuler les ventes et la croissance de votre entreprise.

Article de blog : 5 types de posts pour booster votre conversion

article de blog 5 types d articles de blog

Quand on pense article de blog, on imagine rapidement un long texte à rédiger. Pourtant il existe de nombreux types d’articles de blog permettant de créer de la valeur pour vos visiteurs et de varier le contenu que vous présentez.

SOMMAIRE

# 5 types d’articles de blog facile à créer

  1. Listicle
  2. Content Aggregator
  3. How To
  4. Crowdsourced Post
  5. Emdeb Reactor

# Pourquoi varier les types d’articles ?

5 types d’articles de blog facile à créer

1. Listicle

Un article de blog de type Listicle rassemble des éléments sous forme de liste. C’est exactement ce qui est réalisé dans cet article.

Cela vous oblige à lister des éléments que vous connaissez et à argumenter sur chacun d’eux. Il est nécessaire d’argumenter chaque point.

Quels outils SEO pour l’ecommerce : SemRush, Ahrefs, SpyFu, Majestic, Moz… ?

Votre site peut grandir ou s’effondrer en fonction de l’optimisation SEO que vous apportez à votre business.

Imaginez que vous montiez un nouveau business en ligne. Vous avez une idée incroyable, vos employés apportent un service client exceptionnel, vos colis arrivent en avance chez vos clients. Cela parait être un excellent début, n’est-ce pas ?

Un problème reste en suspend : votre référencement. Cette entreprise hypothétique, que nous venons de décrire peut disparaitre à tout moment et se faire remplacer par une société apportant un service moindre et vendant des produits de moins bonne qualité que les vôtres.

Comment ? Simplement grâce aux différentes méthodes de référencement. Avec une analyse fine des mots-clés permettant de toucher la bonne audience, la création de publicité ciblées et la maîtrise de la compréhension client, cette entreprise concurrente peut vous prendre de grandes et faire écrouler votre business.

Alors, que faire pour que vous aussi vous optimisiez votre référencement ?

De nos jours, vous n’avez pas besoin d’être un expert absolu en marketing et en SEO pour comprendre ce qui fonctionne. Des outils existent et vous accompagnent dans votre croissance.

Nous allons passer en revue 5 outils SEO spécifiques pour le e-commerce qui vont vous aider à comprendre le fonctionnement de Google. Ces solutions, grâce à des rapports simples, visuels et faciles à comprendre, vous aideront à prendre les bonnes décisions via des chiffres clés réels et non des suppositions.

Voici les 5 outils que nous allons passer en revue :

Tous les services cités précédemment donnent d’excellentes informations concernant le SEO de votre site. Notre étude est principalement portée sur les besoins e-commerce. Ces informations peuvent aussi bien s’appliquer à d’autres types de business.

L’email marketing, facteur de conversion ++

D’après vous, quel est le canal qui convertit le plus de visiteurs en clients : l’email marketing ou les publicités sociales ?

Oui, c’est bien l’email marketing, lorsqu’il est bien utilisé. Nous allons voir quelles sont les bonnes pratiques dans ce domaine pour augmenter votre conversion grâce aux mails.

 

Pourquoi l’email marketing plutôt que la publicité sociale ?

Permettez-moi de vous poser une question : quand était la dernière fois que vous avez acheté un produit via un tweet ou une publicité Instagram ? Probablement jamais !

Le taux de conversion de l’email marketing est toujours bien plus élevé que les autres canaux marketing en ligne, tel que les médias sociaux ou la publicité payante.

Dans votre rôle de e-commerçant, il est important de comprendre les tenants et les aboutissants des newsletters. Dans cet article, j’espère vous apporter quelques réponses concernant la meilleure solution pour convertir un prospect en client récurrent grâce à ses informations de contact.

 

Le président Barack Obama

Prenons un exemple simple, le président Barack Obama. En 2012, son équipe de campagne a utilisé l’email marketing pour lever des fonds. Ils ont rassemblé 690 millions de dollars de donation. Plus de 4 millions et demi de personnes ont fait une donation pour un montant moyen de 53 dollars.

C’est ce qui s’appelle une belle campagne !

E-commerce : de 3 000 à 30 000 € de CA pour votre boutique

Votre boutique en ligne produit un chiffre d’affaires inférieur à 30 000 € par mois. Voici quelques actions à mettre en place pour la faire progresser de manière spectaculaire. Nous allons passer en revue 7 canaux d’acquisition à tester pour faire progresser votre trafic.

Cet article fait partie d’une série de trois posts qui seront publiés sur ce Blog Ecommerce. Si ce n’est pas déjà le cas, je vous invite à découvrir le 1er article à destination des e-commerçants réalisant entre 100 et 3 000 € par mois.

Pour accélérer votre croissance, vous devez trouver de nouvelles sources pour faire venir un maximum de personnes sur votre site.

Une fois sur votre boutique, il faut s’assurer que ces visiteurs correspondent à votre client type et qu’ilspassent commandeVoici 7 canaux à tester absolument. Pour chacun, vous devez mener un test. Il faut fixer un objectif et mesurer le retour sur investissement. Un test, c’est 6 mois grand maximum. Au bout de cette période, vous devez être capable de prendre une décision et de répondre aux 4 questions suivantes :

  • Quel est le coût d’acquisition d’un client à travers ce canal ?
  • Quel est le coût de revient de ce canal ?
  • Combien de clients sont disponibles dans le canal ?
  • Est-ce que les personnes qui passent commande correspondent à mon client type ?

La dernière question est importante, cibler les mauvaises personnes crée de la frustration, la frustration crée des mauvais commentaires, les mauvais commentaires bloquent les ventes… Chaque test ne doit pas vous coûter plus de 500 € à 1 000 € par mois.

Effectuez plusieurs tests en même temps.